Définir les mesures

Dans l’idéal, les mesures à prendre ne sont fixées qu’après avoir défini les objectifs et les stratégies de votre projet. Alors que les stratégies définissent la marche à suivre méthodologique, les mesures sont des activités concrètes qui découlent de ces stratégies et qui sont en relation directe avec les objectifs du projet, y compris la fixation des délais et des responsabilités. Lors de la fixation des mesures, il faut veiller à ce qu’elles soient orientées sur les effets et sur une atteinte optimale de l’objectif et qu’elles soient parfaitement coordonnées entre elles.
Le fait que l’on définisse d’abord des objectifs avant de fixer des mesures ne va pas de soi. Dans la pratique, on part souvent d’une idée de certaines mesures précises que l’on souhaiterait concrétiser, qui ont souvent déjà été réalisées auparavant ou qui ont déjà fait leurs preuves ailleurs. On procède ensuite à la recherche d’objectifs appropriés qui correspondent à ces mesures. Le risque inhérent à cette manière de procéder est de recourir sans cesse aux mêmes méthodes d’intervention sans examiner si d’autres mesures conviendraient mieux aux défis à relever et aux problèmes de santé que l’on souhaite aborder. Lorsqu’on défini d’abord les objectifs et les stratégies d’un projet, on sait ce que l’on veut atteindre, ce qui permet de réfléchir l’esprit plus libre aux diverses possibilités qui permettent effectivement de les atteindre.
Dès la phase de conception d’un projet, des mesures peuvent être fixées et être notées dans son concept. A ce stade, il est toutefois encore trop tôt pour fixer des délais et attribuer des responsabilités. Cela n’est utile qu’au moment de la phase de mise en place. Pendant cette phase, les mesures sont appliquées et concrétisées par étapes, évaluées et, le cas échéant, adaptées ou rejetées. Au début de chaque nouvelle étape, les mesures à prendre dans cette étape pour chaque objectif du projet sont planifiées en commun, les objectifs intermédiaires sont fixés, les délais de leur mise en œuvre sont déterminés et les responsabilités des divers collaborateurs du projet dans ce cadre sont attribués. A la fin de l’étape, l’atteinte de l’objectif intermédiaire est examiné et le rapport entre l’effort et le résultat des diverses mesures est comparé.
Si le projet est conçu à l’aide de l’outil quint-essenz de gestion de projet, il vous suffira d’appuyer sur la touche correspondante pour obtenir un aperçu graphique (diagramme de Gantt) de la planification des mesures

  • Vous avez axé l’ensemble de votre projet sur une méthode déterminée ou sur certaines mesures très précises (par ex. manifestations incitatives) et vous cherchez des objectifs appropriés après coup.
  • Vous tenez à appliquer votre concept de base pendant toute la durée du projet, sans examiner à intervalles réguliers si les mesures arrêtées au départ sont efficaces ou si des changements de cap seraient judicieux.
  • Une séparation claire entre les objectifs du projet, d’une part, et les stratégies et mesures, d’autre part, vous permettent d’orienter la planification, le pilotage et l’évaluation de votre projet en fonction des effets souhaités. Vous pouvez ainsi éviter le risque de réduire des objectifs et des valeurs cibles dès que des stratégies et des mesures n’aboutissent pas aux résultats escomptés plutôt que de modifier des stratégies et des mesures pour atteindre vos objectifs par d’autres moyens.
  • Si vous veillez à coordonner soigneusement les objectifs, les stratégies et les mesures de votre projet, vous pourrez travailler avec une plus grande efficacité.
  • Lorsque les mesures sont définies aussi concrètement que possible, les coûts du projet sont plus faciles à calculer.

Lors de la planification de votre projet, veillez à ne pas en mélanger les objectifs (que faut-il changer ?), les stratégies (comment aboutir au changement souhaité ?) et les mesures (quelles sont les étapes nécessaires à cet effet ?). Définissez d’abord des objectifs, sans fixer de mesures concrètes. Examinez soigneusement les avantages et les inconvénients de différentes stratégies, puis examinez si chaque mesure que vous avez planifiée correspond à une stratégie déterminée et si ces stratégies correspondent aux objectifs du projet.

  • Avez-vous d’abord défini les objectifs et les stratégies du projet, et ensuite seulement fixées les mesures à prendre?
  • Les objectifs, les stratégies et les mesures de votre projet sont-ils bien coordonnés entre eux ?
  • Dans votre planification, y a-t-il encore des mesures qui ne visent pas un objectif précis ou des objectifs sans mesures destinées à les atteindre?
Dernière modification: mardi 21 février 2012 22:14