Organisation

Les projets et programmes disposent en règle générale de leurs propres structures au niveau de leur organisation étant donné qu’ils sont structurés à l’échelle d’un département ou d’une organisation et que les compétences décisionnelles ne sont pas réparties de manière analogue aux hiérarchies d’organisations. Il convient donc de déterminer avec précision :

  • quelles organisations et quelles personnes prennent part au projet ou au programme et quel est leur rôle (structure du projet/programme) ;
  • quelles sont les personnes qui composent l’équipe du projet ou du programme et de quelles qualifications et compétences disposent-elles (équipe et direction du projet/programme) ;
  • avec quelles organisations est-il important de collaborer et de coordonner les travaux (mise en réseau).

Des rôles et des compétences clairement définis permettent de garantir l’efficacité des processus, de prévenir des malentendus et des conflits de rôles.

  • La structure du projet est adéquate et compréhensible pour tous les acteurs.

    Indicateurs Phases du projet
    CO IM VA

    Il est clairement établi quels groupes, organisations et personnes doivent participer au projet en raison de leurs compétences spécifiques, de leur notoriété, de leur rôle ou de leur acceptation.

    Les acteurs des settings (personnes clés des groupes cibles ou concernés, multiplicateurs, etc.) sont représentés dans le projet et y contribuent de manière appropriée.

    Les fonctions et compétences décisionnelles de toutes les instances et de tous les acteurs (direction et équipe du projet, instances de pilotage et d’accompagnement, mandataires externes, etc.) sont réglées de manière claire et contraignante.

    La structure du projet est adaptée et laisse à la direction du projet une marge de manœuvre suffisante.

  • La direction du projet et les autres participants sont qualifiés pour leurs tâches.

    Indicateurs Phases du projet
    CO IM VA

    Les compétences nécessaires pour la direction du projet et les membres de l’équipe du projet sont définies.

    Les participants au projet et les autres acteurs (p. ex. multiplicateurs, professionnels externes, mandataires) sont suffisamment qualifiés pour accomplir leurs tâches spécifiques et couvrent toutes les compétences requises pour le projet (sur le plan du contenu et de la méthode).

    La direction du projet dispose de connaissances approfondies dans le domaine de la promotion de la santé/la prévention, de la gestion de projet et du développement de la qualité.

    Les besoins en formation, en conseil et en accompagnement de projet sont clairs. Les possibilités existantes pour y répondre sont utilisées.

  • Le projet est mis en réseau et coordonné de manière ciblée.

    Indicateurs Phases du projet
    CO IM VA

    Les organisations pertinentes pour le projet (ONG, services spécialisés, etc.) et les personnes clés, de même que les problématiques partagées et leurs ressources sont identifiées.

    Les modalités de la mise en réseau et de la coordination sont réglées (p. ex. fréquence, contenus, canaux, plateformes, rencontres d’échanges, etc.).

    La mise en réseau et la coordination produisent des synergies dont le projet peut profiter et contribuent à atteindre les settings, les groupes cibles et les objectifs.

  • La direction du projet, l’équipe du projet et les autres participants ont établi une collaboration constructive.

    Indicateurs Phases du projet
    CO IM VA

    Les participants au projet ont une conception commune de l’orientation du projet (vision, objectifs, méthodologie, etc.) et partagent les valeurs et les exigences de qualité qui le sous-tendent.

    La direction du projet a un style de gestion valorisant et motivant (veille à une bonne ambiance de travail, loue les prestations fournies, gère les désaccords et les conflits de manière à trouver des solutions, etc.).

    Les étapes importantes du projet sont organisées de manière réfléchie et les succès sont fêtés ensemble.

    La direction du projet et les membres de l’équipe du projet sont motivés à fournir un bon travail.

Critères de qualité (projets) (pdf)
Critères de qualité (projets) (xlsm.zip)

  • Les critères ci-dessous vous permettent de déterminer si votre organisation ou un autre bailleur de fonds aborde systématiquement les questions de la qualité des projets de prévention et de promotion de la santé et comment elle/il le fait. Ces critères peuvent fournir des indications sur les forces spécifiques et les potentiels d’amélioration des projets.

    Evaluation (pdf)
  • A l'aide d'une liste de critères, on peut vérifier si la personne envisagée pour la direction de projet a les qualifications et les capacités nécessaires. Il est recommandé de comparer les jugements de plusieurs personnes. Les points faibles éventuels peuvent être identifiés et on peut y remédier, par exemple par des mesures appropriées de formation continue.

    Liste des critères (pdf)
  • Un diagramme des fonctions vous permet de définir les tâches essentielles qui doivent être attribuées à chaque acteur du projet en fonction des compétences dont il dispose. C’est ainsi, par exemple, qu’il faut décider qui établit le budget, qui l’approuve, qui peut participer aux décisions et qui doit être informé du budget qui a été approuvé. Préciser qui est compétent pour les tâches essentielles les plus importantes d’un projet contribue de manière significative à son déroulement transparent et efficient.

    Diagramme des fonctions

    Marche à suivre (pdf) | Modèle (doc.zip)
  • Les critères ci-dessous vous permettent de déterminer si votre organisation ou une autre organisation responsable aborde systématiquement les questions de la qualité des projets de prévention et de promotion de la santé. Ils peuvent fournir des indications sur les forces spécifiques et les potentiels d’amélioration des projets.

    Evaluation (pdf)
  • On esquisse déjà un ou des schémas organisationnels dans la phase d'esquisse ou de planification générale. Dans les phases suivantes le schéma organisationnel sera continuellement repris et modifié. Son but est de:

    • montrer l'insertion institutionnelle et la mise en réseau du projet
    • déterminer les conditions structurelles optimales pour le projet
    • clarifier quelles personnes sont impliquées dans le projet, et lesquelles peuvent avoir une influence quelconque sur son succès ou insuccès
    • éviter que des réalités peut-être déplaisantes passent inaperçues
    • clarifier les fonctions et les compétences de toutes les personnes impliquées
    • localiser les conflits réels et potentiels
    • prendre conscience des changements structurels et les utiliser, si possible, pour servir les intérêts du projet

    Schema organisationnel

    Marche à suivre (pdf) | Modèle (ppt.zip)
  • L’équipe du projet ou du programme dispose-t-elle des compétences requises pour mener à bien le projet/le programme ?
  • La composition des organes de pilotage et d’accompagnement est-elle optimale ?
  • Toutes les organisations pertinentes sont-elles associées au projet ou au programme ?
  • Groupes de la population ou groupes d'un setting concernés par les objectifs et les mesures d'interventions.
  • Collaboration au-delà des domaines, des disciplines, des échelons hiérarchiques, des organisations et des projets.
  • Les parties prenantes (stakeholder) sont les groupes dont les membres ont, en raison de leur rôle, des attentes et des exigences face à ce setting. Les parties prenantes comprennent les personnes qui sont impliquées dans les prestations de service (collaborateurs), ont une influence sur les prestations de service (partenaires, autorités) ou sont eux-mêmes touchés par les services (client(e)s).
  • Vue d'ensemble des acteurs impliqués dans un projet et de leurs interrelations par rapport à ce projet.
Dernière modification: lundi 18 novembre 2013 19:27