Planification

Procédez avec vos partenaires à la clarification des grandes lignes de la planification, notamment en ce qui concerne les éléments suivants :

  • les objectifs qui doivent être atteints avec le projet ou le programme (vision et buts) ;
  • les systèmes dans lesquels il y a lieu d’opérer des changements (settings, parties prenantes et groupes cibles) ;
  • les méthodes choisies pour opérer ces changements (stratégies et mesures) ;
  • les ressources nécessaires (budget) et
  • comment organiser et aménager le projet ou le programme pour que ses effets soient les plus durables que possible
  • Le projet repose sur une vision puis des objectifs vérifiables, axés sur les impacts.

    Indicateurs Phases du projet
    CO IM VA

    La vision sur laquelle repose le projet exprime clairement ce qui, à long terme, doit changer dans quels settings, chez quels groupes cibles, voire chez quels multiplicateurs.

    Les objectifs sont clairement en rapport avec la justification du projet.

    Les objectifs visent à avoir un impact sur les settings et les groupes cibles (objectifs d’impact).

    Tous les objectifs sont «smart», c.-à.-d. spécifiques, mesurables/vérifiables, ambitieux, réalistes et définis dans le temps.

  • Le projet vise des impacts durables.

    Indicateurs Phases du projet
    CO IM VA

    Afin de réaliser des changements structurels durables dans les settings sélectionnés, le projet mise simultanément sur plusieurs niveaux d’action (individu, groupe, organisation, cadre de vie, politique/société).

    Le projet favorise chez les groupes cibles une réflexion approfondie sur le thème de santé sélectionné (intensité, répétitions) et renforce leur capacité à déterminer de manière autonome leurs processus de développement.

    En vue d’accroître son efficacité, le projet favorise l’engagement actif des multiplicateurs et des personnes de référence.

  • La méthodologie est fondée sur des liens de cause à effet supposés

    Indicateurs Phases du projet
    CO IM VA

    Les liens de cause à effet entre les mesures et les objectifs du projet sont explicités (p. ex. à l’aide de modèles d’impact).

    La méthodologie (stratégies, mesures et méthodes) est adaptée à différents contextes et permet d’atteindre les groupes cibles et les objectifs.

    Les acteurs des settings (parties prenantes, multiplicateurs, groupes cibles) sont associés à l’élaboration des mesures, des méthodes et des produits.

    Le projet procure aux multiplicateurs un avantage concret.

  • Le choix des settings, des groupes cibles et des éventuels multiplicateurs est justifié de manière plausible compte tenu des effets recherchés.

    Indicateurs Phases du projet
    CO IM VA

    Les particularités des settings, des groupes cibles et des multiplicateurs (caractéristiques, taille, ressources, etc.) sont connues et décrites.

    Les settings, groupes cibles et multiplicateurs ont été sélectionnés de façon à obtenir le plus grand impact possible.

    Les settings, groupes cibles et multiplicateurs ont été sélectionnés de façon à promouvoir l’égalité des chances en matière de santé et à réduire les inégalités et les discriminations correspondantes.

  • Les ressources humaines et financières nécessaires au projet sont assurées.

    Indicateurs Phases du projet
    CO IM VA

    Toutes les dépenses (charges d’exploitation, de personnel, etc.) et les recettes (fonds propres, fonds externes) requises pour la planification, la réalisation et l’évaluation du projet apparaissent dans le budget et sont équilibrées.

    Les intérêts des bailleurs de fonds ou des sponsors sont compatibles avec les valeurs qui sous-tendent le projet et avec les directives de sponsoring du setting sélectionné.

    Les moyens financiers et les ressources en personnel de tiers (partenaires, multiplicateurs, groupes cibles) sont assurés par des accords validés.

    Les mesures prévues pour atteindre les objectifs fixés sont réalistes tant au niveau des finances que du calendrier.

Critères de qualité (projets) (pdf)
Critères de qualité (projets) (xlsm.zip)

  • Les stratégies et les mesures sont-elles adaptées à l’atteinte des objectifs du projet ou du programme ?
  • Les ressources financières et personnelles disponibles sont-elles suffisantes pour mettre en œuvre les mesures de façon appropriée ?
  • Avez-vous prévu des réserves en cas d’imprévu ?
  • Un concept est un document de planification contraignant. Il contient l'argument du projet, en décrit les buts, la manière dont il doit être réalisé et quelles sont les ressources nécessaires à cet effet.
  • Résumé structuré de la première idée et des recherches concernant un projet planifié. est planifié.
  • Groupes de la population ou groupes d'un setting concernés par les objectifs et les mesures d'interventions.
  • Un indicateur est une dimension empirique mesurable, observable ou analysable. Les indicateurs servent de références pour l'évaluation d'éléments (souvent complexes) qui ne peuvent pas directement être mesurés ou évalués eux-mêmes.
  • Les mesures sont des activités concrètes découlant de la stratégie, avec des délais et des responsabilités déterminés, servant à atteindre des buts de projets ou des buts intermédiaires.
  • Etat désiré d'un système défini, qu'on aimerait avoir atteint à la fin du projet.
  • Les objectifs sont SMART lorsqu'ils sont 'spécifiques', 'mesurables', 'ambitieux', 'réalistes' et 'délimités dans le temps'.
  • Les parties prenantes (stakeholder) sont les groupes dont les membres ont, en raison de leur rôle, des attentes et des exigences face à ce setting. Les parties prenantes comprennent les personnes qui sont impliquées dans les prestations de service (collaborateurs), ont une influence sur les prestations de service (partenaires, autorités) ou sont eux-mêmes touchés par les services (client(e)s).
  • Les pointages sont des "points d'arrêt" dans la phase d'implémentation d'un projet. Ils structurent un projet en plusieurs grandes étapes de (quasiment) même dimension et servent au pilotage du projet.
  • Dans un projet, les stratégies décrivent les grandes lignes de l’impact des interventions planifiées. La formulation de stratégies contribue à rendre explicites des modèles d’impact implicites et à les refléter. Les stratégies sont définies en même temps que les objectifs du projet et elles servent avec eux de base pour fixer les mesures concrètes à prendre dans le cadre d’un projet.
  • Une vision est la formulation d'idées sur des conditions souhaitées dans une perspective de long terme, c'est-à-dire au-delà de la durée d'un projet. Elle sert d'élément "conducteur" au projet.
Dernière modification: lundi 18 novembre 2013 19:27