Egalité des chances

Le débat sur l’égalité des chances débouche immanquablement sur les questions liées à l’inégalité sociale. La notion d’"inégalité sociale" renvoie quant à elle à la répartition inégale des ressources, des chances et des possibilités d’action au sein de la société. L’inégalité face à la santé se réfère enfin à la répartition inégale des ressources en matière de santé et des chances d’action y relatives; elle se traduit par un comportement en matière de santé et un état de santé différents.

Si l’on entend se faire une idée réaliste de l’inégalité sociale et de ses impacts sur la santé en Suisse, il convient de prendre en considération les caractéristiques de l’inégalité suivantes: formation (scolaire), profession et activité lucrative, revenu et fortune, origine sociale (famille), sexe (voir également document séparé), âge et arrière-plan migratoire (voir également document séparé). Ces caractéristiques sont à l’origine de l’inégalité et influent sur nos possibilités d’action. Cela étant, elles n’ont que rarement une influence directe sur notre santé. Un revenu élevé n’implique en effet pas nécessairement que nous soyons en meilleure santé. L’influence de l’inégalité sur notre style de vie et donc sur notre santé est en fait relativement complexe. La combinaison de diverses caractéristiques de l’inégalité, notamment celles concernant la situation sociale et les conditions de vie, qui impliquent à leur tour différentes possibilités d’agir en matière de santé, est en effet particulièrement importante dans ce contexte. Cette combinaison peut avoir des conséquences contradictoires: c’est ainsi que, par exemple, les effets en principe positifs sur la santé d’une profession intéressante et bien rémunérée peuvent être gommés par des horaires de travail astreignants et le stress.

Deux enseignements s’imposent ici pour la promotion de la santé et la prévention:

  1. Il ne suffit pas de souligner uniquement le bas niveau de formation d’un groupe cible ou son faible revenu. Il faut en effet montrer pourquoi et comment ces caractéristiques, en interaction avec d’autres inégalités, limitent ou favorisent au contraire les possibilités d’action en matière de santé.
  2. Prendre en compte l’inégalité souligne davantage l’importance de la promotion de la santé, non seulement pour lutter contre les symptômes de l’inégalité face à la santé, mais également pour favoriser l’émergence de l’égalité des chances en matière de santé. Ce but implique également des mesures au niveau des inégalités sociales en général. Dans ce sens, des mesures visant à améliorer l’“éducation de la population“ ou encore la garantie de revenu pour les groupes désavantagés représentent une contribution importante à la promotion de la santé.
  • Le thème de l’„égalité des chances“ ne vous semble pas pertinent pour votre projet. Vous estimez en effet que d’autres facteurs sont plus importants.
  • Vous partez de l’idée que vous prenez suffisamment en compte ce critère étant donné que votre projet s’adresse à tous.
  • Le thème vous semble trop compliqué; vous croyez ne pas être suffisamment compétent pour l’aborder.
  • Vous craignez importuner vos mandants et contributeurs financiers car l’inégalité est un thème sensible.
  • Vous pouvez mieux intégrer votre projet dans le contexte social général et vous êtes en mesure d’identifier plus clairement ses possibilités et ses limites.
  • Vous avez une meilleure compréhension des ressources et des potentiels de vos groupes cible et êtes mieux à même d’appréhender la complexité des interactions en oeuvre dans votre projet.
  • Vous courez moins le danger de mettre en oeuvre des mesures certes bien intentionnées mais incompréhensibles pour les groupes cible concernés. Vous serez sensibilisé aux éventuels problèmes de compréhension ainsi qu’aux conflits potentiels qui peuvent émerger entre l’équipe de projet et les groupes cible.
  • Votre projet est étroitement lié au but de la promotion de la santé, qui est de créer l’égalité des chances face à la santé. Dans le meilleur des cas, vous n’apportez pas seulement une contribution à la réduction de l’inégalité face à la santé, mais aussi à la réduction des inégalités sociales.
  • Avec votre équipe, consacrez une demi-journée à une réflexion approfondie sur le thème de l’inégalité sociale et de l’égalité des chances. .
  • Utilisez à cet effet le document de travail « Inégalité sociale et santé », qui comporte des questions et des tâches pour une prise en compte de la thématique de l’inégalité.
  • Réfléchissez à la position qu’occupent certains groupes cibles – et aussi l’équipe du projet – par rapport aux différentes caractéristiques socio-économiques et socio-démographies et visualisez-les sur le diagramme de l’inégalité. Sur cette base, déterminez les inégalités potentielles et aussi les chances et les ressources des différents groupes cibles.
  • Connaissez-vous les conditions socio-économiques et socio-démographiques de vos groupes cibles et avez-vous conscience des conséquences qu’elles peuvent avoir pour l’atteinte de ces groupes ?
  • Avez-vous réfléchi aux ressources particulières liées à ces caractéristiques et comment elles peuvent être utilisées de manière ciblée dans votre projet ?
  • Quelles sont les différences entre l’équipe du projet et certains groupes cibles et dans quel mesure sont-elles d’une importance pour votre projet ?
Dernière modification: jeudi 20 septembre 2018 14:54